Les CAP

Tous les articles (5)
  • CAP Constructeuren ouvrages d'art

    1
    Par LAURENT GALLET, publié le vendredi 2 décembre 2016 17:23 - Mis à jour le lundi 5 décembre 2016 21:32

    Le titulaire de ce diplôme est ouvrier professionnel. Il travaille dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou des travaux d'entretien et d'amélioration.

    Il travaille surtout à la construction de grands ouvrages tels que les ponts, barrages, ouvrages de génie civil, centrales électriques, usines, réservoirs..., mais il peut aussi participer à la fabrication et à l'utilisation de moules pour éléments préfabriqués : poteaux, portes, dalles, panneaux de structure, escaliers, voussoirs. Par ailleurs, il peut se voir confier :

    - la fabrication et la mise en place des coffrages, du ferraillage et du béton ;

    - la mise en place, le cas échéant, des gaines et câbles de précontrainte ;

    - la conduite des opérations de décoffrage. Il veille par exemple à la facilité de démontage et à la stabilité de l'ouvrage.

    Il participe à la réalisation de ponts, de barrages et de tunnels, d'usines mais aussi d'éléments comme des corniches, des murs, des rampes d'accès, etc. Il utilise du béton armé ou de grande résistance. Au préalable, il façonne un coffrage destiné à recevoir le béton liquide.

    Après avoir pris connaissance des consignes, sélectionné les matériels et outillages, calculé la quantité de matériaux, il effectue les activités suivantes :

    - implantation et sécurisation de l'ouvrage en respectant plans et documents techniques ; il sait utiliser équerres, niveaux optique ou laser, mires pour effectuer et reporter des relevés ;

    - coffrage/décoffrage : s'il s'agit d'un coffrage bois, il doit découper les planches puis les assembler ; pour un coffrage outil, il guide le grutier lors des opérations de levage. Une fois le coffrage réalisé, il façonne des armatures d'acier et les y installe. La phase de décoffrage intervient après le bétonnage ;

    - confection et mise en oeuvre du béton : il respecte le dosage des matériaux et à l'aide d'un malaxeur ou d'une bétonnière, les mélange correctement. Après vérification de la plasticité du béton, il le coule dans les coffrages.

    A ces tâches, s'ajoutent le montage (et démontage) d'un échafaudage ou d'un étaiement ainsi que la maintenance de petits matériels mécaniques.

    Le titulaire du CAP Constructeur en ouvrages d'art est un ouvrier professionnel des entreprises de BTP, de construction en ouvrages d'art ou en béton.

     

    Les débouchés

    Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, à certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans vers un bac pro en travaux publics ou en gros œuvre.

    Les enseignements technologiques et professionnels portent sur les notions suivantes :

    - Les types d'ouvrages (les ponts, les collecteurs et galeries, les barrages, les réservoirs, les fondations spéciales et les murs de soutènement) et les techniques de construction ; la connaissance des sols et de leurs caractéristiques (portance, compacité, densité, etc.);

    - Les matériaux et composants : résistance du béton armé, principe de fabrication du béton précontraint (par fils adhérents ou par câbles), les mortiers, les aciers pour armer le béton, les bois et dérivés utilisés pour les coffrages ;

    - Méthodes et matériels : étude de l'implantation et du traçage avec utilisation de l'équerre optique, des nivelettes, des jalons, du décamètre ; connaissance des matériels et de leur utilisation (tombereaux, engin de levage et de manutention, camion malaxeur, pompe à béton, compresseurs, marteaux pneumatiques, vibreurs, compacteurs, etc.) ; échafaudage et étaiements ; coffrages (banches, poteaux, coffrages tunnels, glissants, grimpants, etc.) ;

    - Communication technique : étude des dossiers d'autorisation de construire, des dossiers d'exécution, des représentations graphiques schématiques, etc. ;

    - Sécurité au travail : réglementation, prévention, principaux risques professionnels, conduite en cas d'accident.

    La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines.

     

     

     

     

     

  • CAP Constructeur en canalisation des travaux publics

    Par LAURENT GALLET, publié le vendredi 2 décembre 2016 17:12 - Mis à jour le lundi 5 décembre 2016 21:29

    Le métier

    Le titulaire du CAP Constructeur en canalisations des travaux publics est un ouvrier qualifié qui exerce son métier au sein d’entreprises réalisant les ¾ de leur activité en travaux neufs et le reste en travaux d’entretien, de réhabilitation et de rénovation des réseaux et branchements.

    Son activité consiste à réaliser et entretenir :

    - des réseaux de canalisations pour l’adduction d’eau potable, la distribution d’eau industrielle et agricole (irrigation et pour la collecte d’eaux usées domestiques, industrielles et pluviales,

    - des petits ouvrages maçonnés annexes à des réseaux,

    - des réseaux drainants,

    - des équipements hydrauliques : des stations de captage, de pompage et de relèvement, de stockage et traitement d’eau potable et des systèmes d’épuration des eaux.

    Ses activités secondaires consistent à rénover des conduites, branchements, et par assimilation des travaux de pose de conduite, fourreaux, chambre de tirage, etc...pour le passage de conducteurs électriques, réseaux de télé - vidéocommunication, pour le transport du gaz...

    L’accès à la formation

    Après une troisième. Il faut avoir 15 ans au début du contrat d’apprentissage et  être âgé(e) de moins de 26 ans

    La durée

    Deux ans. (13 semaines de formation par an)

    Le rythme de l’alternance

    2 semaines à l’UFA, 4 à 6 semaines en entreprise.

    Poursuite d’études

    Bac Pro Travaux Publics.

     

     

     

  • CAP Constructeur de routes

    1
    Par LAURENT GALLET, publié le vendredi 2 décembre 2016 17:03 - Mis à jour le vendredi 2 décembre 2016 17:53

    Le métier

    Le Constructeur de routes est un ouvrier professionnel employé par des entreprises des travaux publics intervenant en travaux neufs et en travaux d’entretien. Son intervention porte sur les différentes couches constituant une chaussée, les travaux de voiries en site urbain, les surfaces spécifiques de circulation, les plates-formes liées aux installations de loisirs et les sols industriels.

    Le champ d'intervention du CAP de Constructeur de routes comporte cinq activités principales : 

    - organisation du poste de travail sur chantier à partir des documents définissant l’ouvrage, en prenant en compte les particularités du chantier et les ouvrages existants et en préparant les outillages et les matériels ; 

    - mise en place des équipements individuels et collectifs de protection et de sécurité, ainsi que de la signalisation temporaire de chantier ; 

    - pose des éléments de voiries et réalisation de petits ouvrages maçonnés ; 

    - préparation du corps de chaussée ; 

    - réalisation des revêtements routiers et urbains.

    L’accès à la formation

    Après une troisième. Il faut avoir 15 ans au début du contrat d’apprentissage et  être âgé(e) de moins de 26 ans

    La durée

    Deux ans. (13 semaines de formation par an)

    Le rythme de l’alternance

    2 semaines à l’UFA, 4 à 6 semaines en entreprise.

    Poursuite d’études

    Bac Pro Travaux Publics.

     

     

     

     

  • CAP Conducteur routier marchandises

    Par LAURENT GALLET, publié le vendredi 2 décembre 2016 16:55 - Mis à jour le vendredi 2 décembre 2016 17:50

    Le métier

    A L’issue de la formation, le stagiaire sera capable de conduire un véhicule du groupe lourd en respectant la sécurité. Il sera capable de manœuvrer professionnellement son véhicule, d’effectuer le chargement et l’arrimage de son ensemble en respectant les normes de sécurité.

    L’accès à la formation

    Être âgé(e) de 18 ans 

    Satisfaire à la visite médicale prévue dès l'entrée en formation

    Être titulaire du permis B

    Être titulaire d'un diplôme de niveau V (CAP, BEP)

    * le candidat de part sa mobilité géographique facilitera son insertion  professionnelle

    Méthodes et moyens

    Locaux dédiés à la formation + terrains extérieurs entièrement consacrés à la formation en « conditions réelles » + conduite sur route

    Coût

    Se rapprocher du Conseiller en Formation Continue

    La formation peut être financée en totalité par l'OPCA selon les conditions en vigeur à la signature du contrat de professionnalisation

    Durée

    545 Heures en centre de formation

    Date prévisionnelle de l'action de formation

    Début Octobre  à  mai de l'année suivante

    Lieu de réalisation

    Campus des métiers  des Travaux Publics
    Le Bois des Dames – BP 62
    62702 BRUAY LA BUISSIERE CEDEX

     

     

     

     

  • CAP Conducteur d'engins travaux publics

    Par LAURENT GALLET, publié le vendredi 2 décembre 2016 16:42 - Mis à jour le vendredi 2 décembre 2016 16:42

    Le métier

    A L’issue de la formation, l'élève sera capable de conduire différents types d’engins de travaux publics en respectant les règles de sécurité et le code de la route.

    Il sera capable d’exécuter des travaux de différentes natures (tranchée, remblai, encaissement, décapage…).

    L'élève sera capable d’assurer un premier niveau de maintenance des engins (contrôler et réaliser des interventions simples).

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs